Tout le monde en parle en disant que c'est un passage obligé !

Aujourd'hui, nous prenons la direction de Cacao, à 71km de la maison. Un de nos objectifs est d'y découvrir le fameux marché dominical. Le 1er tronçon de route est bien roulant, la 2nde partie est plus sinueuse et se faufile dans une forêt de végétation dense.

Itinéraie pour Cacao

Nous sommes légèrement ralentis par la caravane du Tour cycliste de Guyane. Nous faisons une rapide pause sur un très beau point de vue, au niveau du restaurant "La Belle Vue" (simple et efficace).

L'arrivée à Cacao nous met de suite dans le bain : il est très difficile de trouver une place de parking proche du marché. Nous y faisons notre marché en remplissant largement nos paniers. Les prix sont nettement moins élevés qu'à Cayenne. Petit constat : il faut attendre que les maraïchers commencent à ramasser leur étal pour pouvoir faire de bonnes affaires ! On y trouve aussi l'artisanat local et de quoi manger et boire. Malgré la chaleur, nous nous régalons avec nos soupes et boissons, et testons le "Sousa" : boisson locale à base de lait de soja, riz fermenté, tapioca et caramel.

 

Marché de Cacao 2018 08 19 -1

Soupe marché de Cacao 2018 08 09 Jus fruits Cacao 2018 08 19

 

Nous décidons de ne pas visiter aujourd'hui le musée de l'association "Le Planeur Bleu" qui expose des collections d'insectes. Ce sera pour notre/nos prochaine/s venue/s puisqu'il faut venir au moment du jour de l'an et à la fête du ramboutan en avril.

Rien de mieux qu'une bonne balade pour digérer avec un arrêt chez Jean-Philippe, le potier, faisant une démonstration de son savoir faire. Extraordinaire. A aller voir et surtout à écouter !

Nous constatons que de nombreuses maisons sont sur pilotis. L'espace sous ces maisons est souvent encombré de voitures, outillages de jardin, de sacs de terrreau et surtout de plans pour les prochains légumes qu'on trouvera sur les marchés. Certaines voitures viennent d'un autre temps.

Après une pause dans une des 2 églises et avoir déambulé dans les rues pour rejoindre notre voiture, il était temps de reprendre la route en direction de Rémire-Montjoly. Une bonne pause désaltérante au restaurant "La Belle Vue" d'où on a pu voir arriver de gros gros nuages.

Restaurant Belle Vue 2018 08 19 -1

Restaurant Belle Vue 2018 08 19 -2

 


 

Un peu d'histoire sur l'arrivée des Hmong en GuyaneLes Hmongs (lire : Mongue) est une des tribus du nord de la Thaïlande. Fuyant les troubles politiques et la violence que leur a longtemps réservée la dynastie Qing dans leur Chine natale, les Hmongs ont entamé une longue migration dès le 18e siècle, qui les mènera tout d’abord au Vietnam. Aspirant à mener une vie paisible dans les hauteurs de cette partie du monde, la tribu Hmong sera embarquée dans certains des conflits armés les plus sanglants de l’Histoire. Sollicités par la France et les Etats-Unis en échange de leur protection, ils combattront ainsi les armées vietnamiennes et laotiennes lors des deux guerres d’Indochine. Après la fin des hostilités, des centaines de milliers de Hmongs demanderont l’asile politique en Thaïlande, où ils se grefferont aux « tribus des collines », tandis qu’une minorité trouvera refuge en Occident, principalement en Californie, mais également en Australie, en France, en Guyane française, au Canada et en Argentine… En 1977, ils ont été installés à Cacao, village de la commune de Roura, en Guyane française dans deux idées précises : aider à repeupler la Guyane et développer l'agriculture. Ce projet s'insérait dans le Plan Vert : constat accablant que le département était sous-peuplé avec ses 55000 habitants pour un territoire représentant 1/5 de la métropole, une activité économique quasi nulle et des ressources inexistantes. Grace à la tenacité des Hmongs, Cacao devient le 1er fournisseur de produits maraîchers en Guyane ainsi qu'un grand site touristique. 

 

Sources : http://www.chiangmai-news.com/tribu-hmong/https://fr.wikipedia.org/wiki/Hmonghttps://fr.wikipedia.org/wiki/Cacao_(lieu-dit)

 


toutes les photos sont par ici ...